Spiritualité # En famille Montfortaine

L'ami de Jean-Paul II

A l'heure où j'ai la joie d'animer le 64ème pèlerinage montfortain à Lourdes, je suis heureux de vous partager ce que j'ai compris grâce à Saint Louis-Marie Grignon de Montfort.

En 1990, je ne savais rien de lui. Arrivant de Bourgogne en Vendée, l'évêque de Luçon tout nouveau que j'étais n'en avait que quelques images vagues, celles d'un prédicateur itinérant qui mettait des paroles pieuses sur des airs populaires, et qui se rendait vite insupportable aux évêques dont il parcourait les diocèses en électron libre, indisposant le plus souvent les prêtres.
 

Grâce à de nombreux pères montfortains, aux soeurs de la Sagesse et aux frères de Saint Gabriel, j'ai découvert un géant de la foi, l'infatigable témoin de Jésus : le prêtre maigre qui marche et qui ne cesse jamais de marcher à la cadence de son Seigneur, le bâton à la main et les galoches aux pieds. Comme Jésus, il n'a pas de pierre où reposer sa tête. Sa mission, il la vit comme une passion. Il n'arrête pas de marcher. Il marche, il tient la croix, il parle ; il ne s'arrête que pour prier ; son ardeur nous essouffle ; on le croit encore là, il est déjà ici. Son secret? Il est simple : il aime le Christ passionnément ; il aime les gens ardemment, surtout les plus simples ; il aime l'Église filialement. Dire qu'il aime le Christ, c'est trop peu : il en est habité, il en est rempli, il en est débordé, il est trop petit pour sa Grâce.

Suite au format PDF...

fin article (T2) - 1157 lectures




AUTRES ARTICLES RÉCENTS POUR «Spiritualité # En famille Montfortaine»

L'ami de Jean-Paul II

31ème Marche Montfortaine

Archives (cliquer sur le signe + de l'année dont vous voulez consulter les archives)
 Archives de 2011  : 9 articles
 Archives de 2010  : 3 articles
 Archives de 2008  : 5 articles
 Archives de 2007  : 1 articles