devenir-sage-femme

Comment devenir sage-femme ?

Il y a plus de 20 000 sages-femmes exerçant ce beau métier en hôpital et cliniques en France aujourd’hui. Cela peut sembler beaucoup, mais afin de gérer et de prendre en charge convenablement la natalité de notre pays, le besoin en sages-femmes n’a jamais été aussi important. C’est peut-être le moment idéal pour suivre une formation de sage-femme, si vous en avez la vocation vous ne trouvez pas ?

En quoi consiste le métier de sage-femme ?

Le rôle des sages-femmes est de prendre en charge les femmes enceintes à partir uu moment où leurs foetus atteint l’âge de quatre semaines. Les sages-femmes procèdent tout d’abord à des examens cliniques, donnent des conseils, des l’information et beaucoup de soutien aux futures jeunes mamans. Une sage-femme doivent tenir un registre à jour et précis du suivi de la mère et de l’évolution du bébé, et travaille de concert des organismes de santé ou les services sociaux agréés. La création de la fonction de sages-femmes date de l’époque grecquo romaine.  Bien évidemment, les sages-femmes d’aujourd’hui n’ont strictement rien à voir avec cette époque et le métier a évolué avec la médecine. On peut aussi noter que les hommes s’intéressent de plus en plus à ce métier, il existe de plus en plus de sages-femmes hommes mais il faut tout de même préciser que c’est une profession à prédominance féminine.

Où peut-on exercer le métier de sage-femme ?

La plupart des sages-femmes travaillent dans un hôpital lié à l’assistance publique (AP), en maternité. Certaines sages-femmes peuvent aussi exercer ce métier en tant qu’indépendants. La formation de sages-femmes au France est considéré comme une référence dans le monde car elle est d’un niveau très élevé, donc beaucoup de sages-femmes ayant suivies la formation sont très demandées.

Pourquoi devenir sage-femme ?

Il y a un certain nombre de raisons différentes qui poussent les gens à embrasser une carrière de sage-femme. Certains personnes le décident à un âge précoce, tandis que d’autres beaucoup plus tard dans leurs carrières. Il se peut que l’expérience d’un l’accouchement, bon ou mauvais, les ai convaincu à devenir sages-femmes. Le fait aussi d’être parent peut être un facteur de ce choix de carrière : une jeune maman peut avoir été sensibilisé par le métier de sage-femme  car la sage-femme l’ayant aidé à mener sa grossesse à terme a été tout particulièrement à l’écoute de ses besoins, et a trouvé beaucoup de solutions à ses problèmes (santé, administratif, logistique). Parfois des infirmières venant d’autres services décident en pleine carrière de changer de service pour celui de la maternité.

Comment savoir si le métier de sage-femme est fait pour moi ?

Le métier de sage-femme est un métier très enrichissant, mais il est aussi très physiquement et émotionnellement exigeant, avec un haut niveau de responsabilité.

Du fait que vous ayez à gérer une femme enceinte, un nouveau né mais aussi un papa anxieux multipliera les expériences stressantes. Donc, il est important que vous ayez des compétences spécifiques en relation humaine et beaucoup d’empathie naturelle. Pour devenir sage-femme, vous devez être :

  • capable de travailler seule et/ou en équipe
  • prête à vous fixer des objectifs clairs sans rien négliger
  • dépourvue de jugement vis-à-vis d’autrui
  • très respectueuse
  • à l’écoute et excellente communicante
  • physiquement et mentalement apte
  • serviable et attentionné
  • patiente, calme et responsable
  • intuitive
  • observatrice
  • flexible
  • le plus important : avoir la vocation pour ce métier

Si vous possédez ces qualités, alors vous êtes la bonne personne ! La liste suivante donne un aperçu des tâches quotidiennes de sage-femme :

  • offrir un soutien émotionnel et pratique afin de mener à terme la grossesse et prendre soin du nouveau né
  • surveiller les femmes et leurs bébés pendant le travail d’accouchement et après la naissance
  • identifier et diagnostiquer des éventuels problèmes et complications médicales
  • examiner les femmes pendant la grossesse, le travail et après la naissance
  • remplir toute la paperasse en temps et en heure
  • fournir des soins d’urgence si nécessaire
  • expliquer et effectuer des tests de dépistage de maladies

Comment puis-je devenir sage-femme ?

Si vous n’avez aucune expérience en soins de santé, il vous faudra passer un diplôme de sage-femme. La formation dure généralement trois ans. Vous suivrez des cours en sciences biologiques, en sociologie, en psychologie et vous travaillerez aussi en immersion dans un service maternité. La répartition entre les cours et la pratique en maternité est de 50%. Au cours de la partie pratique, vous serez en contact direct avec les femmes et leurs familles dans des hôpitaux, des cliniques communautaires et à domicile. Les conditions d’entrée pour un cursus de sages-femmes dépendra de l’endroit où vous étudiez. Bien qu’il y ait une pénurie en sages-femmes, la concurrence pour les places est féroce et ce n’est pas gagné d’avance. Il est pas rare d’avoir plus de 1.000 candidats pour seulement 30 places. Une expérience antérieure dans une profession liée aux soins, sera un avantage indéniable. Je vous conseille de vous renseigner et d’aller à l’université pendant les journées portes ouvertes et de discuter avec des sages-femmes professionnelles. Si vous êtes déjà une infirmière qualifiée, vous pouvez postuler plus facilement. Certaines infirmières et autres personnes exerçant dans une profession en rapport avec la santé continuent à travailler pendant leur formation et prennent des cours à temps partiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *