baby-blues

Le baby blues

Qu’est ce que le baby blues?

Le baby blues est un sentiment, un état d’esprit qui survient généralement quelques jours après l’accouchement. Vous allez vous sentir déprimé, au bord des larmes et très irritable. C’est ce qu’on appelle communément le baby blues. Paradoxalement, c’est probablement la dernière chose que vous vous attendrez à se ressentir après la joie et l’allégresse d’avoir accouché de votre magnifique bébé. Le baby blues est si fréquent qu’il est considéré comme une étape tout à fait normale par les docteurs et les sages femmes.

Comment se manifeste le baby blues ?

Au moins 80% des jeunes mères éprouvent des changements de comportement et d’humeur après avoir donné naissance.

En voici les symptômes :

  • inquiétude sur la santé du nouveau né, même si il va bien
  • anxiété anormale
  • incapacité de se concentrer
  • fatigue suivie de troubles du sommeil
  • larmes et pleurs sans savoir pourquoi

Quelles sont les causes les baby blues?

Les baby blues sont supposés être liés à des changements hormonaux qui se produisent au cours de la semaine après l’accouchement. Si vous en êtes victime, votre corps aura des ajustements importants à faire, ce qui peut inclure une chute brusque de l’adrénaline dont le niveau était très élevé lorsque vous avez donné naissance à votre bébé.

Les hormones de grossesse sont aussi responsables du baby blues lors de la production du lait maternel. Votre appétit peut aussi changer (risques de perte de poids du en plus à l’allaitement), en plus des changements physiques se produisant dans votre métabolisme. Vos émotions seront susceptibles d’être mis à rude épreuve car vous serez responsable d’une nouvelle vie. Votre nouveau rôle pourrait encore plus vous irriter une fois sorti de l’hôpital. A cela va s’ajouter le manque de sommeil du au réveil de votre enfant, au problème de couple, et même parfois avec la famille proche.

Combien de temps peut durer le baby blues ?

Au début, vous aurez l’impression que votre état d’âme ne s’améliorera pas, mais ne vous inquiétez pas, les choses iront mieux au fur et à mesure du temps, plus vite que vous ne le pensez. Le baby blues n’est pas une maladie, et dure habituellement de quelques heures à quelques jours tout au plus. Vous vous sentirez au plus mal probablement entre le troisième jour et le cinquième jour après la naissance de votre bébé. Puis, le baby blues s’estompera progressivement, sans que vous ayez besoin d’aller voir un médecin. Avec la bonne quantité de repos et de réconfort de votre famille et vos amis, vous allez bientôt commencer à vous sentir mieux. Cependant, si vous vous sentez encore déprimé un mois ou deux après la naissance, il se pourrait que vous souffriez de la dépression postnatale (DPN). Si vous avez un doute sur la PND, parlez en à votre sage-femme, à une docteur, une infirmière ou un médecin, qui pourra vous donner des conseils, du soutien et peut-être un traitement.

Comment puis-je aider quelqu’un souffrant du baby blues ?

Si vous êtes le conjoint, un parent ou un ami d’une maman souffrant du baby blues, vous devriez la rassurer, et lui dire qu’il est normal de se ressentir de la peine et du chagrin. Cette jeune maman peut être très fragilisée, voici des conseils simples pour l’aider à surmonter cette épreuve :

  • Aidez-la à organiser son temps avec le bébé
  • Cuisinez pour elle, préparez lui quelques repas à mettre au congélateur
  • Encouragez-la à se reposer autant que possible
  • Dites-lui ce qu’elle doit se réjouir d’être (à nouveau) maman
  • Préservez la des visiteurs un peu encombrants
  • Si elle a envie de pleurer, la laisser seule
  • Écoutez-la le plus souvent possible
  • Faites la rire, divertissez la

Surtout, faites en sorte qu’elle sache que vous êtes là pour elle, peu importe le service qu’elle vous demandera. Donnez-lui l’espace dont elle a besoin pour prendre soin d’elle-même et du bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *